Quadragénaire, la confrérie de la tarte al djote fait rire et swinguer