Les troupes d’élite américaines

Les forces spéciales américaines, fortes de 50.000 hommes, sont dotées d’un commandement central situé sur la base aérienne de MacDill à Tampa (Floride). Sept grands «corps» de soldats d’élite sont particulièrement connus: - Les forces spéciales de l’armée de Terre américaine comptent environ 25.000 hommes, notamment les «Green Berets» (bérets verts), les «Rangers», la mystérieuse «Delta Force», dont l’existence n’a jamais été confirmée officiellement, et les «Nightstalkers» (traqueurs de nuit).

AFP
Les troupes d’élite américaines
©EPA

Les forces spéciales américaines, fortes de 50.000 hommes, sont dotées d’un commandement central situé sur la base aérienne de MacDill à Tampa (Floride). Sept grands «corps» de soldats d’élite sont particulièrement connus: - Les forces spéciales de l’armée de Terre américaine comptent environ 25.000 hommes, notamment les «Green Berets» (bérets verts), les «Rangers», la mystérieuse «Delta Force», dont l’existence n’a jamais été confirmée officiellement, et les «Nightstalkers» (traqueurs de nuit).

Le centre de commandement des forces spéciales de l’armée de Terre se trouve en Caroline du Nord (est), à Fort Bragg.

- Les «Green Berets» opèrent par petits équipes d’une douzaine d’hommes. Ils sont connus pour leurs missions d’entraînement d’armées étrangères en temps de paix.
En temps de guerre, ils mènent notamment des missions de reconnaissance derrière les lignes ennemies, aident à mettre en place des guérillas et mènent des attaques sur des cibles précises. Ces soldats connaissent au moins une langue étrangère.
- Peu d’informations sont disponibles sur la «Delta Force», qui serait spécialisée dans la lutte antiterroriste et équipée de nombreuses armes et de matériel de haute technologie, notamment des satellites de communication.
- Les «Rangers» constituent une unité d’infanterie légère surentraînée spécialisée dans le combat de nuit, forte de 7.500 hommes. Ils sont spécialement entraînés pour se battre dans des environnements difficiles comme l’Arctique, la jungle, des déserts ou dans des zones montagneuses.
- Les «Nightstalkers» mènent notamment des missions à bord d’hélicoptères de transport de troupes Blackhawk modifiés et d’hélicoptères de combat.
- L’armée de Terre dispose également d’unités spécialisées dans la guerre psychologique: ces soldats produisent et distribuent des tracts et des émissions de radio ou de télévision dans le but d’éroder le soutien des populations aux dirigeants ennemis.
Ces tactiques ont été utilisées avec succès pendant la guerre du Golfe, conduisant des milliers de soldats irakiens à déposer les armes sans un tir.
- La Marine américaine compte également des unités d’élite, notamment les Seals (Phoques) connus pour leur expertise sous l’eau et leur capacité à opérer comme espions dans les environnements les plus difficiles. Le centre de commandement des forces spéciales de la Navy se trouve à Coronado, en Californie.
- Enfin l’Armée de l’Air américaine dispose de 12.500 soldats d’élite entraînés pour mener des actions commando rapides, secrètes et dans des conditions difficiles.
Leur centre de commandement est situé en Floride, à Hurlburt Field. Elles mènent souvent leurs missions à l’aide d’hélicoptères qui larguent les soldats en territoire ennemi, de nuit.
Des parachutistes, spécialement entraînés pour rechercher des pilotes tombés en territoire ennemi et éviter leur capture font également partie de ces unités.