L'affaire Yerodia à nouveau devant la justice belge

(M.F.C.)

UNE CHAMBRE DES MISES EN ACCUSATION nouvellement constituée a repris mercredi, à Bruxelles, l'examen des poursuites entamées par les familles de victimes de pogroms anti-tutsis contre l'ancien ministre congolais Abdoulaye Yerodia, accusé d'incitation au génocide. Le jugement d'avril 2002 estimant les poursuites irrecevables a en effet été cassé.

La Chambre des mises a suspendu l'audience jusqu'au 21 mai afin de voir, alors, les éventuelles incidences sur cette affaire de la modification de la loi sur la compétence universelle en cours au parlement. Si cette modification n'a pas d'incidence sur le cas, une décision peut être attendue en juin.

© La Libre Belgique 2003