Nouvel enregistrement attribué à Saddam

Une chaîne arabe de télévision par satellite a diffusé mercredi une nouvelle cassette audio présentée comme un enregistrement de la voix de Saddam Hussein. L’ancien président irakien y ordonne à ses anciens soldats de se soulever contre l’occupation américaine. Le locuteur, dont la voix semble être celle du dictateur déchu, exhorte les soldats de l’ancien régime à ne pas perdre espoir. Les Etats-Unis considèrent que la guerre n’est pas finie. Pour les Américains, la capture de Saddam Hussein reste l'objectif numéro un.

Nouvel enregistrement attribué à Saddam
©BELGA/AFP

Dernières nouvelles d'Irak: L’objectif ultime des Etats-Unis en Irak reste la capture du président irakien déchu Saddam Hussein, a affirmé mercredi à Bagdad le général Ricardo Sanchez, le plus haut gradé américain dans ce pays. «L’objectif ultime est Saddam Hussein», a déclaré le général Sanchez, en réponse à la question d’un journaliste lors d’une conférence de presse au lendemain de l’annonce de la mort d’Oudaï et de Qoussa, les deux fils de l’ancien dictateur. Le général américain a également annoncé l’arrestation dans la matinée du «numéro 11» sur la liste des 55 personnalités irakiennes qu’elle recherchait. Il s’agit du commandant de la Garde républicaine spéciale, Barzan Abd Al-Ghafour Soulaimane Majid Al-Tikriti, a précisé le Commandement central américain dans un communiqué.

Un nouvel enregistrement

Selon le présentateur, cette cassette a été enregistrée dimanche, soit deux jours avant la mort de deux des fils de Saddam Hussein. Les forces américaines ont annoncé avoir tué mardi Oudaï et Qoussaï Hussein lors d’une opération de six heures à Mossoul, dans le nord de l’Irak. Les deux hommes étaient les numéros deux et trois sur la liste de Washington des anciens dignitaires irakiens les plus recherchés.

"Aujourd’hui je m’adresse en particulier (...) à votre honneur militaire et j’en appelle à la promesse que vous avez faite à la nation et au peuple", déclare le locuteur dont la voix ressemble à celle de Saddam Hussein. Il n’y avait aucun moyen dans l’immédiat de confirmer son identité de source indépendante.

"Les 11 et 12 avril, nous avons commencé à réorganiser le parti (Baas) et le peuple à résister à l’ennemi et nous avons été en contact avec les hommes des forces armées", ajoute la voix. Les Américains ont pris Bagdad le 9 avril.

L’homme exhorte les soldats de l’ancien régime à ne pas perdre espoir. "Des nouvelles de vous, les hommes des forces armées et de la Garde républicaine, me parviennent. Je suis content lorsque j’entends que vous menez ces honorables opérations de Djihad au côté de vos frères Moudjahidine", ajoute-t-il. Quant aux Etats-Unis, qui ont déclaré la fin des combats majeurs en Irak le 1er mai, ils considèrent que la guerre n’est pas finie.

"En effet, cette guerre n’est pas terminée", convient le locuteur de la cassette audio. "La volonté du peuple, du gouvernement, du parti Baas n’est pas brisée. Maintenant, avec la guerre qui se poursuit, l’occupation ne pourra pas stabiliser le pays avec son armée qui occupe notre territoire. La volonté du peuple ne sera pas assujettie par l’ennemi".


Informateur sous protection US La «source» qui a fourni aux troupes américaines le renseignement sur la présence de Oudaï et Qoussaï Hussein dans une habitation de Mossoul, se trouve sous «la protection des Américains», a révélé mercredi le colonel Joe Anderson de la 101ème division aéroportée. «La source se trouve sous la protection des Américains. Je ne vais pas vous dire qui est la source», a indiqué le colonel Anderson. Toutefois, il a estimé que ce mystérieux informateur avait certainement reçu la somme promise par Paul Bremer, l’administrateur en chef américain en Irak, pour la capture des deux fils du président irakien déchu, Saddam Hussein. «Je pense qu’il (l’informateur) a l’argent», s’est borné à indiquer le colonel Anderson sans autres précisions. Le 3 juillet, M. Bremer avait annoncé une récompense de 15 millions de dollars pour les informations conduisant à la capture de l’un des deux fils de Saddam Hussein. Les troupes américaines qui ont pris d’assaut la maison où se trouvait Oudaï et Qoussaï, ont arrêté le propriétaire de la demeure Cheikh Nawaf Mohamed Al Zaidane ainsi que son fils. Selon un témoin, cheikh Zaidane est originaire de Sinjar, à 100 km à l’ouest de Mossoul. Sa famille est originaire de Tikrit, fief de Saddam Hussein. Le colonel Anderson a indiqué que les forces américaines de la 101ème division aéroportée avaient eu quatre blessés lors de l’opération.

Sur le même sujet