Le calme revient à Kinshasa

L'ambassade de la République démocratique du Congo (RDC) en Belgique a assuré mardi que le calme revenait à Kinshasa après les affrontements des trois derniers jours, qui ont fait un nombre indéterminé de victimes.

Belga
Le calme revient à Kinshasa
©EPA

L'ambassade de la République démocratique du Congo (RDC) en Belgique a assuré mardi que le calme revenait à Kinshasa après les affrontements des trois derniers jours, qui ont fait un nombre indéterminé de victimes.

"Le calme est en train de revenir dans la capitale grâce aux efforts déployés par les autorités pour mettre fin à ces incidents localisés", a-t-elle indiqué dans un communiqué signé par l'ambassadeur de RDC à Bruxelles, Jean-Pierre Mutamba Tshampanga, et annonçant notamment les résultats du premier tour de l'élection présidentielle du 30 juillet dernier.

Le président sortant Joseph Kabila et son principal rival, le vice-président Jean-Pierre Bemba, sont arrivés en tête à l'issue de ce premier tour, avec respectivement 44,81 pc et 20,03 pc des suffrages exprimés. Ils doivent s'affronter au second tour du scrutin le 29 octobre prochain.

Selon l'ambassade, "les événements survenus ces dernières 48 heures à Kinshasa ne sont pas le fait d'une quelconque remise en cause des résultats du scrutin".

Des tirs ont opposé durant trois jours des membres de la garde républicaine (ex-garde présidentielle, GSSP) à des militaires fidèles au vice-président Jean-Pierre Bemba autour de la résidence de ce dernier. Le calme est toutefois revenu mardi après-midi.

L'ambassade de RDC a enfin appellé les Congolais de l'étranger et la communauté internationale "à garder leur confiance dans le gouvernement et dans l'aboutissement heureux du processus démocratique engagé" dans l'ex-Zaïre depuis 2003