Mandela rend hommage à Miriam Makeba

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela a salué lundi la chanteuse Miriam Makeba, décédée dans la nuit de dimanche à lundi à 76 ans en Italie, comme une des "mères" de la lutte anti-apartheid.

BELGA

"Elle était la première dame sud-africaine de la chanson et elle mérite le titre de Mama Africa. Elle était la mère de notre combat et de notre jeune nation", écrit Nelson Mandela dans un communiqué.

Voix légendaire du continent africain, bannie par le régime d'apartheid en raison de son apparition dans un film dénonçant la ségrégation blanche, la chanteuse est décédée d'une crise cardiaque après un concert pour l'écrivain menacé de mort par la mafia, Roberto Saviano, près de Naples (sud).

Pretoria lui retira la citoyenneté sud-africaine en 1960 quand elle voulut rentrer au pays pour les obsèques de sa mère. Elle passa près de trente ans en exil, notamment aux Etats-Unis et en Guinée. Elle était revenue en Afrique du Sud en 1991, après la libération de l'icône de la lutte contre le régime ségrégationniste blanc, Nelson Mandela.