Les combats entre rebelles et miliciens pro-gouvernementaux

Des combats opposant les rebelles de Laurent Nkunda et des miliciens pro-gouvernementaux ont éclaté jeudi matin dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris de sources concordantes.

AFP

Des combats opposant les rebelles de Laurent Nkunda et des miliciens pro-gouvernementaux ont éclaté jeudi matin dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris de sources concordantes.

Les affrontements "ont commencé ce matin" dans les villages de Katoro et Nyongera, à environ 5 km au nord de Kiwanja (75 km au nord de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu), a expliqué à l'AFP à Kiwanja une source sécuritaire sous couvert d'anonymat.

Ils impliquent des miliciens pro-gouvernementaux Maï-Maï et les rebelles congolais du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), et "peut-être aussi" l'armée régulière congolaise et des rebelles hutus rwandais, selon cette source. "Le CNDP essaie de déloger nos troupes à Katoro", a affirmé de son côté Didier Bitaki, porte-parole des "forces armées Maï-Maï" dans le Nord-Kivu.

Selon le CNDP, ces affrontements à l'arme lourde impliquent aussi des militaires de l'armée et des rebelles hutus rwandais. Ces derniers combattent aux côtés des Maï-Maï, assure la rébellion de Laurent Nkunda. "Ils ont tenté d'avancer vers nos positions vers 06h30 (04h30 GMT) pour aller prendre Kiwanja. Nos forces sont en train de leur résister", a déclaré à l'AFP le porte-parole du CNDP, Bertrand Bisimwa.

Le CNDP a opéré mardi et mercredi un retrait unilatéral d'un front du Nord-Kivu. Mais les affrontements de jeudi ont lieu dans une zone qui n'est pas concernée par ce retrait.

Sur le même sujet