Comment Louis Michel a doublé Karel De Gucht

Le commissaire européen a téléphoné, jeudi soir, à Bernard Kouchner pour défendre une position contraire à celle de Karel De Gucht. Ce nouvel épisode intervient après que de vives tensions ont opposé le ministre des Affaires étrangères et le ministre belge de la Coopération, Charles Michel (MR).Le Rwanda aide Laurent Nkunda en RDC

M.Bu.
Comment Louis Michel a doublé Karel De Gucht
©BELGA

Dring dring. Rusé comme un renard, le commissaire européen Louis Michel a effectué un lobbying intense jeudi soir pour contrer la position de Karel de Gucht sur le Congo et l'envoi de troupes européennes dans l'est de la RDC.

Alors que les ministres des Affaires étrangères des Vingt-sept étaient réunis, à huis clos, pour un dîner, jeudi soir à Bruxelles, l'intention du chef de la diplomatie belge, Karel de Gucht, était de demander le soutien des Etats membres à une force d'interposition européenne dans l'est de la RDC. Or il apparaît qu'au milieu de ce dîner, le Français Bernard Kouchner, qui présidait la réunion européenne, a reçu un appel sur son téléphone portable...

A l'autre bout de la ligne téléphonique: le commissaire européen lui a expliqué combien il était délicat d'envoyer des soldats européens à la rescousse de la Monuc. "Ce n'est pas la bonne option", a ainsi fait remarquer Louis Michel qui téléphonait depuis Goma dans l'est de la RDC. Raccrochant son téléphone, Bernard Kouchner a ensuite exposé l'avis du commisaire européen aux participants à ce dîner. "Voilà ce que pense Louis Michel, a dit M. Kouchner, il est sur place, et il a un avis autorisé sur la question".

Ceci a fini de convaincre les ministres des Affaires étrangères des Vingt-sept de se tenir à l'écart (militairement) de l'est de la RDC. Karel De Gucht, doublé par Louis Michel, n'a donc pas mis le Congo à l'ordre du jour de la réunion. Ce nouvel épisode intervient après que de vives tensions ont opposé le ministre des Affaires étrangères et le ministre belge de la Coopération, Charles Michel (MR).