Le Hamas de nouveau en Egypte pour discuter un cessez-le-feu

Une délégation du Hamas venue de la bande de Gaza est arrivée en Egypte pour demander des "clarifications" sur le plan pour un cessez-le-feu proposé par le président Hosni Moubarak, a indiqué samedi à l'AFP un responsable des services de sécurité.

BELGA

La délégation, composée de quatre personnes et dirigée par Ayman Taha et Jamal Abou Hachem, a emprunté le terminal frontalier de Rafah vendredi soir, a-t-il précisé. Elle doit se joindre à des représentants du bureau politique du mouvement islamiste palestinien en exil à Damas, attendus dans la journée, pour rencontrer le chef des services de renseignements égyptiens Omar Souleimane.

Le Hamas doit faire part à l'Egypte de ses "remarques" sur les différents points de l'initiative lancée par M. Moubarak mardi soir, selon l'agence officielle égyptienne Mena. Le chef de l'Etat égyptien a proposé un plan de sortie de crise prévoyant notamment "un cessez-le-feu immédiat pour une période limitée", permettant l'établissement de couloirs humanitaires et laissant le temps à l'Egypte d'oeuvrer pour un cessez-le-feu "global et définitif".

Le numéro deux du bureau politique du mouvement, Moussa Abou Marzouk, a indiqué vendredi à l'AFP que le Hamas n'accepterait pas d'accord de cessez-le-feu ne levant pas le blocus israélien imposé à Gaza. "Pour chaque point, il y a beaucoup de questions et nous avons besoin de clarifications", a-t-il ajouté. Deux membres du bureau politique du Hamas, Emad al-Alami et Mohammed Nasr, s'étaient déjà entretenus cette semaine du plan de M. Moubarak avec le chef des renseignements égyptiens, Omar Souleimane.

Sur le même sujet