Un responsable militaire du Hamas tué par l'armée israélienne

Un chef militaire du mouvement islamiste Hamas, Amir Mansi, responsable des tirs de roquettes, a été tué samedi soir par l'armée israélienne à Gaza, selon des sources palestiniennes et israéliennes concordantes.

BELGA

Un chef militaire du mouvement islamiste Hamas, Amir Mansi, responsable des tirs de roquettes, a été tué samedi soir par l'armée israélienne à Gaza, selon des sources palestiniennes et israéliennes concordantes.

Amir Mansi, fils de Youssef Mansi, ministre de Télécommunications du gouvernement du Hamas, a été tué dans ville de Gaza, selon le bras armé du Hamas, les brigades Ezzedine al Qassam. Selon un porte parole militaire israélien, Amir Mansi était responsable des tirs de roquettes Grad, dont la portée est de quelque 40 km. Il a été tué par une unité d'infanterie, alors qu'il surpervisait le tir d'une roquette, selon cette source.

L'armée israélienne affirme avoir tué 15 combattants du Hamas, samedi, en se basant sur des rapports d'activités de ses forces terrestres.

Sur le même sujet