L'OMS avertit d'une possible deuxième vague du virus

La grippe porcine pourrait décliner avant de refaire surface avec une virulence sans précédent, a averti la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, dans une entretien publié lundi par le Financial Times.

AFP

La grippe porcine pourrait décliner avant de refaire surface avec une virulence sans précédent, a averti la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, dans une entretien publié lundi par le Financial Times. Si le taux de mortalité du virus A (H1N1) semble se stabiliser dans le monde, une seconde vague du virus pourrait frapper en apportant sa "vengeance", a-t-elle dit.

"Si cela se produisait, cela serait la pire des épidémies que le monde aurait à affronter au 21e siècle", a déclaré au journal Mme Chan.

"Nous espérons que le virus disparaîtra, car, si ce n'est pas le cas, nous allons tout droit vers une épidemie d'envergure. Je ne prédis pas l'apparition d'une pandémie, mais si je passe à côté et que nous ne sommes pas préparés, alors j'aurais failli à ma tâche. Je préfère qu'il y ait un excès de préparation que l'inverse", a-t-elle dit.

L'épidémie de grippe dite porcine a fait jusqu'à présent 23 morts (22 au Mexique et un aux Etats-Unis) et s'est propagée à 20 pays.

Sur le même sujet