Le Mexique remet des informations sur le virus à l'OMS

Le ministre mexicain de la Santé Jose Angel Cordova a remis symboliquement lundi à la Directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Margaret Chan l'information scientifique sur le virus de la grippe A(H1N1) afin de contribuer à la mise au point d'un vaccin.Dossier spécial grippe H1N1

Le Mexique remet des informations sur le virus à l'OMS
©D.R.
AFP

La cérémonie a eu lieu lors d'une rencontre une heure avant l'ouverture à Genève de l'Assemblée annuelle des 193 Etats membres de l'OMS qui sera dominée par la menace de pandémie de grippe porcine.

Le Mexique a décidé de partager l'information sur la maladie, signalée pour la première fois sur son sol, pour "contribuer à la création d'un vaccin efficace qui bénéficiera aux autres pays du monde, particulièrement ceux qui ont moins de moyens économiques pour développer leurs propres vaccins", ont indiqué les autorités mexicaines dans un communiqué.

En réalité, le Mexique a remis dès samedi dernier à l'OMS le virus-souche ainsi que les informations sur le développement de la maladie chez les patients, les premiers symptômes, les hospitalisations, les décès et les lieux où sont apparus les cas de grippe porcine.

"Ces informations sont indispensables pour mieux connaître le virus, sa durée (de vie), son comportement et ses caractéristiques moléculaires.

Ce matériau est crucial pour développer le vaccin contre le virus, ainsi que des médicaments de plus en plus efficaces pour le contrôler", avait alors souligné le président mexicain Felipe Calderon.

Le virus H1N1 a contaminé officiellement près de 8.500 personnes à travers le monde et fait 72 morts, selon le dernier bilan de l'OMS. Au Mexique, premier pays où une épidémie a été enregistrée, 2.895 personnes ont contracté le virus de grippe porcine.

Sur le même sujet