Washington intervient auprès de Twitter pour les Iraniens

Washington a demandé à Twitter de reporter une opération de maintenance prévue pour lundi, qui aurait privé les jeunes Iraniens de l'un de leurs moyens de communication privilégiés en pleine contestation de l'élection présidentielle, selon trois responsables américains ayant requis l'anonymat.

AFP

Le département d'Etat américain (Affaires étrangères) est intervenu auprès de la direction de Twitter afin d'éviter l'interruption d'une heure et demie initialement prévue sur le réseau, qui permet de publier des messages au format SMS (140 signes) sur un forum en ligne, par ordinateur ou par téléphone portable.

La demande de l'administration a apparemment été satisfaite, et les Iraniens privés d'accès Internet qui pouvaient encore se connecter au réseau téléphonique ont ainsi continué d'envoyer des SMS sur la situation sur place. Ce jour-là, au moins sept personnes ont été tuées après une gigantesque manifestation de l'opposition à Téhéran.

Twitter a fait savoir lundi sur son site Web qu'il déprogrammait l'opération de maintenance prévue en raison du "rôle d'important outil de communication que joue actuellement Twitter en Iran".