Mitterrand annonce des poursuites légales

Frédéric Mitterrand a annoncé samedi qu'"il poursuivra légalement les personnes qui se sont rendues complices de l'ignominie à laquelle il vient à nouveau d'être confronté", dans une déclaration lue lors d'une conférence de presse à Bordeaux.

Mitterrand annonce des poursuites légales
©EPA
AFP

Après la polémique sur son ouvrage "La mauvaise Vie", Frédéric Mitterrand était aux prises depuis vendredi avec un témoignage de moralité qu'il a apporté à deux hommes accusés de viol à La Réunion. "Une nouvelle campagne de calomnie insensée est orchestrée", a jugé le ministre de la Culture et de la communication, sans toutefois préciser qui il entendait poursuivre.

Cette campagne est lancée "à partir de témoignages de moralité en faveur des parents d'une famille dans la détresse et d'une offre d'aide à la réinsertion présentée au tribunal de La Réunion pour deux membres de cette famille", a poursuivi le ministre.

"Si le moindre geste de compassion et de générosité doit être l'objet de telles attaques, il y a de quoi désespérer de toutes tentatives d'humanité", a conclu M. Mitterrand.

Le Quotidien de la Réunion avait publié vendredi un fac similé d'une lettre dans laquelle le ministre, alors directeur de la villa Médicis à Rome, apportait un témoignage de moralité à deux hommes jugés, en mars dernier, devant la cour d'assises des mineurs de Saint-Denis-de-La-Réunion pour viol collectif sur une jeune fille de 16 ans.

Sur le même sujet