L'actualisation du Vatican sur la pédophilie

Le Vatican devrait publier jeudi en fin de matinée l'actualisation de ses règles de conduite sur la pédophilie, ont indiqué mercredi à l'AFP des sources proches du Vatican.

L'actualisation du Vatican sur la pédophilie
©EPA
AFP

Le Vatican devrait publier jeudi en fin de matinée l'actualisation de ses règles de conduite sur la pédophilie, ont indiqué mercredi à l'AFP des sources proches du Vatican. Ces règles, élaborées par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), présidée par le cardinal américain William Levada, et contresignées par le pape Benoît XVI, actualisent un motu proprio de Jean Paul II d'avril 2OO1, complété par un texte du pape actuel, à l'époque responsable de la CDF, selon l'agence d'informations religieuses i.media.

Selon l'agence italienne Ansa, il devrait décréter que les abus sexuels sur des handicapés sont aussi graves que la pédophilie. "L'Eglise montre ainsi qu'elle est attentive à 360 degrés à la dignité de la personne, même la plus faible", a indiqué le 8 juillet à Ansa une source proche de la CDF. Selon des vaticanistes, la durée de prescription de ces crimes serait également étendue. Certains évoquent même une suppression de la prescription, actuellement de 10 ans après les 18 ans de la victime.

La CDF pourrait aussi qualifier d"offense grave" la pornographie infantile, tandis qu'en matière religieuse, l'ordination sacerdotale de femmes serait "un délit contre la foi". Le motu proprio de Jean Paul II de 2001 vise à la "protection de la sainteté des sacrements" et charge la CDF des "délits les plus graves commis contre les moeurs ou dans la célébration des sacrements". Le texte de la CDF complétant le motu proprio les énumère: pédophilie par un homme d'Eglise et atteinte aux sacrements de l'eucharistie et de la pénitence.

L'Eglise catholique est secouée depuis plusieurs mois par des révélations sur des abus sexuels commis par des prêtres dans plusieurs pays d'Europe, d'Amérique du Nord et Latine.