Nouveau scandale sexuel autour de Berlusconi en Italie

La gauche italienne a demandé jeudi au chef du gouvernement Silvio Berlusconi de s'expliquer devant le Parlement sur une nouvelle affaire sexuelle impliquant une mineure et dans laquelle son nom a été cité.

Belga
Nouveau scandale sexuel autour de Berlusconi en Italie
©BELGA

La gauche italienne a demandé jeudi au chef du gouvernement Silvio Berlusconi de s'expliquer devant le Parlement sur une nouvelle affaire sexuelle impliquant une mineure et dans laquelle son nom a été cité.

"Nous voulons savoir ce qui s'est réellement passé à Milan. Le gouvernement doit venir au Parlement et expliquer si, comme l'écrit la presse, il y a eu pression sur la police afin qu'elle libère Ruby, une jeune fille étrangère et mineure arrêtée pour vol, qui avait participé à des fêtes à Villa Arcore", la résidence privée de Silvio Berlusconi près de Milan (nord), a déclaré Michele Ventura, vice-président des députés du Parti démocrate (PD, principal parti d'opposition).

La presse italienne évoque au conditionnel et avec beaucoup de prudence l'affaire de cette jeune Marocaine, Ruby, qui aurait participé à des fêtes osées. Arrêtée par la police à la suite d'une accusation de vol, elle aurait parlé aux policiers de fêtes à Arcore.

La presse italienne semble exclure qu'elle ait dit avoir eu des relations sexuelles avec Silvio Berlusconi et les avocats de ce dernier ont formellement démenti cette éventualité.

Mais l'opposition de gauche s'est emparée de cette affaire, cependant que le chef du gouvernement se trouve déjà en difficulté, confronté à la crise économique et à celle des déchets à Naples.

"Nous avons le droit de demander que le chef du gouvernement soit en mesure de garantir sobriété et dignité", a déclaré le chef du PD, Pier Luigi Bersani.