Le Congrès américain, un contre-poids face à la Maison Blanche

Le Congrès des Etats-Unis, composé du Sénat et de la Chambre des représentants, constitue le pouvoir législatif aux Etats-Unis et représente un contrepoids vis-à-vis d'un exécutif fort: la Maison Blanche.

Le Congrès américain, un contre-poids face à la Maison Blanche
©AFP Internet
AFP

Le Congrès des Etats-Unis, composé du Sénat et de la Chambre des représentants, constitue le pouvoir législatif aux Etats-Unis et représente un contrepoids vis-à-vis d'un exécutif fort: la Maison Blanche. Le Congrès, qui siège au Capitole à Washington, vote les lois et le budget de l'Etat fédéral. Il définit la politique fiscale américaine. Toute déclaration de guerre doit passer devant le Congrès.

Le Sénat compte 100 sièges et représente les Etats qui envoient chacun deux sénateurs siéger à Washington, quelle que soit leur taille. La Chambre des représentants compte 435 sièges. Le nombre des représentants de chaque Etat est fonction de sa population. Pour être approuvée par le Congrès, une proposition de loi doit être adoptée par les deux chambres. Elle doit ensuite être envoyée à la Maison Blanche pour promulgation par le président.

Les élus examinent les projets loi en premier lieu au sein de commissions, puis en séance plénière dans les deux chambres. Les principales commissions sont celles de l'Agriculture, de l'Energie et du commerce, de la Défense, des Affaires étrangères, des Finances, de la Sécurité intérieure, de la Justice, de l'Environnement, du Budget, de la Science et des Transports.

Les deux chambres possèdent également une puissante commission chargée de la répartitions des fonds fédéraux ("appropriations committee"). Seul le Sénat détient la prérogative de confirmer la nomination des membres de l'administration désignés par le président. La chambre haute a également la tâche de confirmer la nomination des ambassadeurs et de ratifier les traités internationaux.

Sur le même sujet