Troy Davis: énième recours rejeté, la défense saisit la Cour suprême locale

La justice américaine a rejeté mercredi un recours déposé dans la matinée contre l'exécution de Troy Davis, dont les avocats ont décidé de saisir la Cour suprême de Géorgie (Sud-Est) quelques heures avant la mise à mort prévue du condamné.

Troy Davis: énième recours rejeté, la défense saisit la Cour suprême locale
©REPORTERS
AFP

La justice américaine a rejeté mercredi un recours déposé dans la matinée contre l'exécution de Troy Davis, dont les avocats ont décidé de saisir la Cour suprême de Géorgie (Sud-Est) quelques heures avant la mise à mort prévue du condamné.

Le juge Thomas Wilson a rejeté la demande de suspension de l'exécution, a déclaré à l'AFP l'avocat de Troy Davis, Brian Kemmer. "Nous nous pourvoyons devant la Cour suprême de Géorgie", a-t-il ajouté.

Me Kemmer avait déposé ce recours en invoquant de nouvelles preuves étayant selon lui la thèse de l'innocence de son client, notamment un "faux témoignage" du médecin légiste qui a autopsié le corps du policier dont la mort en 1989 a été attribuée par la justice à Troy Davis. Le comité des grâces de Géorgie a rejeté mardi une demande de grâce, suscitant des protestations dans le monde entier.

Condamné à mort en 1991 pour le meurtre d'un policier blanc, Troy Davis, un Noir âgé de 42 ans, doit se voir administrer l'injection mortelle à 19H00 (23H00 GMT) au pénitencier de Jackson, en présence de la veuve et des enfants de la victime.


Sur le même sujet