Défection d’un général proche d’Assad

Le général Manaf Tlas , membre de la Garde républicaine syrienne et de l’entourage du président Bachar al Assad, a fait défection et gagné la Turquie, rapporte jeudi un site d’informations proche de Damas. "Une source haut placée au sein des services de sécurité a confirmé la fuite du général Tlas en Turquie", indique Syriasteps, un site lié à la sûreté syrienne. "Sa fuite ne signifie rien. Si les services de renseignement avaient voulu l’arrêter, ils l’auraient fait", ajoute-t-il, citant un membre des forces de l’ordre. Des représentants de l’opposition syrienne et de l’Armée syrienne libre (ASL) disent avoir été informés de la présence de Tlas en Turquie mais ne le considèrent pas comme un transfuge tant qu’il n’a pas lui-même annoncé sa défection. "Il y a une différence entre quitter la Syrie et passer dans l’opposition à Assad", a-t-on souligné de source proche de l’opposition au régime syrien.

Le général Manaf Tlas , membre de la Garde républicaine syrienne et de l’entourage du président Bachar al Assad, a fait défection et gagné la Turquie, rapporte jeudi un site d’informations proche de Damas. "Une source haut placée au sein des services de sécurité a confirmé la fuite du général Tlas en Turquie", indique Syriasteps, un site lié à la sûreté syrienne. "Sa fuite ne signifie rien. Si les services de renseignement avaient voulu l’arrêter, ils l’auraient fait", ajoute-t-il, citant un membre des forces de l’ordre. Des représentants de l’opposition syrienne et de l’Armée syrienne libre (ASL) disent avoir été informés de la présence de Tlas en Turquie mais ne le considèrent pas comme un transfuge tant qu’il n’a pas lui-même annoncé sa défection. "Il y a une différence entre quitter la Syrie et passer dans l’opposition à Assad", a-t-on souligné de source proche de l’opposition au régime syrien.