Catherine Ashton juge "disproportionnée" la sentence infligée aux Pussy Riot

Cette affaire, a souligné la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, "est contraire aux obligations internationales de la Russie en matière de respect de la liberté d'expression".

Catherine Ashton juge "disproportionnée" la sentence infligée aux Pussy Riot
©AP
afp

La chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, a condamné vendredi la sentence infligée en Russie aux trois jeunes femmes membres du groupe punk rock Pussy Riot la jugeant "disproportionnée".

"Je suis profondément déçue par le verdict du tribunal de Khamovnitcheski en Russie à l'encontre de Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch, membres du groupe punk Pussy Riot. Cette sentence est disproportionnée", a estimé Mme Ashton dans un communiqué.

Rappelant les allégations de "mauvais traitements" à l'encontre des trois jeunes femmes durant leur détention provisoire et les "irrégularités" signalées durant leur procès, Mme Ashton a affirmé que cette affaire posait une "grave question" quant au respect du droit en Russie.

Cette affaire, a souligné la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, "est contraire aux obligations internationales de la Russie en matière de respect de la liberté d'expression".

L'affaire Pussy Riot s'ajoute à la récente "recrudescence des actes d'intimidation de caractère politique et à la poursuite de militants de l'opposition" en Russie, a rappelé Mme Ashton.

C'est "un sujet de préoccupation croissante pour l'UE", a-t-elle souligné. "Le respect des droits de l'homme et la primauté du droit sont un élément indispensable pour les relations UE-Russie", a-t-elle dit.

Mme Ashton a exprimé le souhait que la sentence qui a frappé les trois jeunes femmes soit révisée en conformité avec les engagements internationaux de la Russie.

Les trois membres du groupe Pussy Riot ont été condamnées chacune à deux ans de camp vendredi par un tribunal de Moscou pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" à l'issue d'un procès qui a acquis une résonance internationale.

Sur le même sujet