Rasmussen rempile pour un an à la tête de l'OTAN

Il ne devait être là que pour quatre ans, mais les pays membres ont approuvé son dévouement et l'ensemble de son travail.

AFP
Rasmussen rempile pour un an à la tête de l'OTAN
©AP

Les 28 pays membres de l'Otan ont décidé mercredi de prolonger d'un an, jusqu'au 31 juillet 2014, le mandat du secrétaire général Anders Fogh Rasmussen, a annoncé l'Alliance.

M. Rasmussen, ancien Premier ministre du Danemark, avait été nommé pour un mandat unique de quatre ans, à partir du 1er août 2009.

"A la suite de consultations, les Alliés ont approuvé aujourd'hui une cinquième année pour le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen, prolongeant son mandat jusqu'au 31 juillet 2014", a indiqué l'Otan dans un communiqué.

Cette décision a été avalisée au cours d'un Conseil de l'Atlantique Nord (NAC) qui a réuni mercredi matin les ambassadeurs des 28 pays membres au siège de l'Alliance à Bruxelles.

"Les Alliés vont continuer à soutenir M. Rasmussen dans son travail dévoué pour mener à bien les missions et les objectifs de l'Otan", selon le communiqué.

La prolongation du mandat de M. Rasmussen, âgé de 59 ans, était attendue, alors que les discussions ont déjà été engagées en coulisse pour sa succession, un secrétaire général ne pouvant effectuer deux mandats.

La presse italienne a ainsi fait état de l'intérêt pour le poste de l'ancien chef de la diplomatie Franco Frattini.

En obtenant une année supplémentaire, M. Rasmussen pourra mener quasiment à bien la mission de l'Otan en Afghanistan, qui est "la priorité" de l'Alliance. Lancée à la suite des attentats du 11 septembre 2001, la mission de l'Isaf doit s'arrêter à la fin de 2014 avec le retrait des forces combattantes de la cinquantaine de pays impliqués.

M. Rasmussen a annoncé lundi son intention de finaliser "bien avant la fin de 2013" les grandes lignes de la mission qui débutera ensuite, à partir de 2015, pour "entraîner, conseiller et assister" les forces de sécurité nationales afghanes (armée et police), qui auront alors la responsabilité de la totalité du pays.

Après avoir occupé plusieurs postes ministériels, M. Rasmussen a dirigé le gouvernement danois de 2001 à 2009.