Berlusconi et Grillo, "des clowns" pour le rival de Merkel

"Je suis horrifié que deux clowns aient gagné", a déclaré mardi soir M. Steinbrück, à propos de Silvio Berlusconi et de Beppe Grillo.

Berlusconi et Grillo, "des clowns" pour le rival de Merkel
©AP
AFP

Le président italien Giorgio Napolitano a annulé une rencontre prévue ce mercredi avec le rival d'Angela Merkel pour la chancellerie allemande, le social-démocrate Peer Steinbrück, pour qui des "clowns" ont remporté les élections italiennes.

"Je suis horrifié que deux clowns aient gagné", a déclaré mardi soir M. Steinbrück, à propos de Silvio Berlusconi et de Beppe Grillo.

C'est en raison de ces propos que le président italien a renoncé à dîner avec M. Steinbrück, a précisé à l'AFP le porte-parole du candidat social-démocrate, Michael Donnermeyer.

M. Steinbrück a exprimé "sa compréhension, en raison de la situation intérieure en Italie", a-t-on assuré de même source.

Au sujet des "deux clowns", M. Steinbrück avait précisé que l'un, Bepe Grillo, était "un véritable clown de profession qui n'avait rien contre le fait qu'on le désigne comme tel" tandis que l'autre, Silvio Berlusconi, était "un clown avec une touche particulière de testostérone", faisant allusion aux scandales sexuels qui ont atteint l'ancien président du conseil italien.

Mercredi, M. Steinbrück s'est entretenu par téléphone avec le président Napolitano et a confié avoir eu une "discussion franche" avec lui, selon M. Donnermeyer.

"J'ai dit ma façon de penser, rien d'autre, et je n'ai donc rien à retirer", a par ailleurs déclaré M. Steinbrück sur la chaîne allemande ZDF tandis que selon l'agence allemande DPA, le candidat SPD a souligné avoir "fait une remarque ou choisi un qualificatif qui empiète sur la politique intérieure italienne".

Il affirme comprendre, de ce fait, que le président, compte tenu de sa neutralité, garde ses distances.

Dans des propos à paraître jeudi dans le quotidien populaire Bild, M. Napolitano a confirmé s'être entretenu par téléphone avec le candidat SPD: "Peer Steinbrück m'a expliqué au téléphone qu'il ne voulait pas être offensant". "Mais une rencontre n'était de mon point de vue plus possible après les propos qu'il a tenus", a-t-il ajouté.

Le mouvement protestataire 5 Etoiles (M5S) de Beppe Grillo a dépassé tous les pronostics en obtenant 108 députés avec 25,55% des voix, plus un élu à l'étranger, pour un total de 109 et en remportant 54 sièges au Sénat.

Quant à Silvio Berlusconi, parti sous les huées en novembre 2011 et malgré des procès à répétition dont un pour prostitution de mineure, il a opéré une remontée spectaculaire et obtenu 29,18% des voix à la Chambre des députés.

Sur le même sujet