Repères

Créé en 1957, le Comité économique et social européen (Cese) est un organe consultatif de l’Union européenne, dont le siège est à Bruxelles. Il est l’instrument institutionnel qui permet aux divers acteurs économiques, sociaux et de la société civile des Etats membres de faire entendre leur voix dans le processus décisionnel européen.

Créé en 1957, le Comité économique et social européen (Cese) est un organe consultatif de l’Union européenne, dont le siège est à Bruxelles. Il est l’instrument institutionnel qui permet aux divers acteurs économiques, sociaux et de la société civile des Etats membres de faire entendre leur voix dans le processus décisionnel européen.

Le Cese compte 344 membres désignés par leurs pays respectifs, dont le mandat est de cinq ans (le prochain renouvellement interviendra en 2015). Le Cese est divisé en trois groupes : employeurs (actuellement présidé par Henri Malosse), travailleurs et activités diverses (associations professionnelles sectorielles, ONG, organisations de défense d’intérêts ou de catégories de la population, etc.). Son président et ses vice-présidents sont choisis alternativement dans chacun des trois groupes. La Belgique compte 12 membres au sein du Cese.

Le Cese émet en moyenne 200 travaux consultatifs et avis par an (à la demande de la Commission ou du Conseil, mais aussi de sa propre initiative), transmis aux instances européennes. Qui en tiennent compte. Ou pas. OleB