Jérôme Cahuzac: "Je reviendrai"

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac vient de renoncer à se présenter à la législative partielle dans sa circonscription lot-et-garonnaise. Mais il souligne qu'il reviendra à Villeneuve-sur-Lot.

AFP
Jérôme Cahuzac: "Je reviendrai"
©AFP Internet / afp.com

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui vient de renoncer à se présenter à la législative partielle dans sa circonscription lot-et-garonnaise, indique dimanche dans la Dépêche du Midi qu'il votera pour le candidat socialiste, mais souligne qu'il reviendra à Villeneuve-sur-Lot, alimentant les spéculations sur une candidature aux municipales de 2014.

Ces deux affirmations de l'ancien maire et député, mis en examen en avril pour blanchiment de fraude fiscale, et qui a déclenché une législative partielle en démissionnant de son mandat, concluent la version papier de son interview, mais ne figuraient pas dans les extraits livrés par le quotidien régional dès samedi soir.

Jérôme Cahuzac y annonçait qu'il renonçait à contrecoeur à se présenter à la législative partielle des 16 et 23 juin, en signifiant qu'il avait beaucoup espéré ce "rendez-vous" qui donnait des sueurs froides au Parti socialiste.

Il assure à la fin de l'entretien publié dimanche matin qu'il votera pour le candidat socialiste Bernard Barral lors de l'élection partielle des 16 et 23 juin. "Je voterai pour le candidat investi par le PS. Son enthousiasme, sa conviction de terminer en tête du premier tour et de gagner au deuxième font plaisir à voir", déclare-t-il.

Ce geste en direction du parti dont il a été exclu, et qui risquait de voir son candidat éliminé dès le premier tour s'il se présentait, ne signifie pas pour autant que la parti socialiste soit définitivement débarrassé de l'hypothèque Cahuzac en Lot-et-Garonne.

Interrogé sur un retour dans la ville dont il a été maire de 2001 à 2012, et une circonscription dont il fut trois fois député, Jérôme Cahuzac conclut l'entretien en lançant: "j'aime trop ce territoire où j'ai tant d'amis véritables et courageux pour l'oublier. Je reviendrai."

Le candidat UMP pour la 3ème circonscription du Lot-et-Garonne, le maire de Fumel Jean-Louis Costes, estimait dès samedi soir que Jérôme Cahuzac "se positionne sur les municipales à Villeneuve-sur-Lot".

Le chef du PS du Lot-et-Garonne Matthias Fekl s'est au contraire dit "persuadé qu'il va suivre jusqu'au bout (...) son chemin du retrait de la vie politique". Le président François Hollande de son côté a estimé jeudi lors de sa conférence de presse que M. Cahuzac "ne devrait pas se présenter à quelque élection que ce soit".