Prism a permis d'empêcher un attentat en Belgique

Le très controversé programme d'écoutes américain Prism a permis de déjouer une cinquantaine d'attentats à travers le monde et notamment sur le territoire belge, rapporte CNN.

L.Be
Prism a permis d'empêcher un attentat en Belgique
©Belga

Le très controversé programme d'écoutes américain Prism a permis de déjouer une cinquantaine d'attentats à travers le monde selon plusieurs hauts responsables de l'antiterrorisme américain. Ils répondaient ainsi aux attaques ayant suivi la révélation de ce programme par son ex-agent Edward Snowden. La CNN révèle aujourd'hui que la Belgique pourrait faire partie des pays concernés.


Grâce aux nombreuses données interceptées par Prism sur Internet et via les écoutes téléphoniques, les autorités belges sont parvenues à déjouer un attentat sur notre territoire en 2008. Celui-ci allait être mené par Malika El Aroud et Moez Garsallaoui recrutés par Al Qaida en 2007. Ils préparaient alors leur attaque dans un appartement bruxellois quand leurs e-mails ont été interceptés par le FBI. Les Américains ont alors transmis les données aux autorités belges qui ont agi en conséquence.

Le couple a depuis été condamné à 8 années d'emprisonnement pour terrorisme. Mais après s'être évadé, Moez Garsallaoui aurait été tué par un drone américain l'an dernier alors qu'il s'était réfugié au Pakistan.