Etats-Unis: Le tortionnaire de Cleveland demande pardon

Ariel Castro, qui a plaidé coupable pour la séquestration de trois Américaines dans sa maison de Cleveland en Ohio (nord) durant une décennie, a demandé pardon, jeudi, lors d'une audience destinée à fixer sa peine.

AFP
Etats-Unis: Le tortionnaire de Cleveland demande pardon
©AP

Ariel Castro, qui a plaidé coupable pour la séquestration de trois Américaines dans sa maison de Cleveland en Ohio (nord) durant une décennie, a demandé pardon, jeudi, lors d'une audience destinée à fixer sa peine. "Je voudrais demander pardon", a déclaré peu après le début de l'audience Castro avant d'être interrompu par le juge, qui lui a précisé qu'il pourrait s'exprimer un peu plus tard.

L'ancien chauffeur de bus de 53 ans a plaidé coupable vendredi dernier en vertu d'un accord avec l'accusation qui lui permettra, s'il est validé par le juge, d'échapper à la peine capitale. Cet accord prévoit une peine de prison à vie sans possibilité de libération anticipée.

"M. Castro accepte la pleine responsabilité de sa conduite", a déclaré son avocat Craig Weintraub. Par ce plaider coupable, "nous voulons éviter de parler de tous les détails salaces (...) c'est pour cette raison que nous avons accepté une peine de prison à vie sans remise de peine (...) Nous avons pris cette décision dans l'intérêt des jeunes femmes et de la société".

L'accusé, en combinaison orange de prisonnier, portait la barbe, des lunettes rondes et était attaché aux chevilles.

Il est peu probable que les trois jeunes femmes --Michelle Knight, 32 ans, Amanda Berry, 27 ans, et Gina DeJesus, 23 ans-- assistent à cette audience. Le juge a toutefois réservé du temps pour d'éventuelles déclarations des victimes ou de leurs "représentants".

Selon la chaîne CNN mercredi soir, Michelle Knight pourrait intervenir, soit par message vidéo soit en personne.

Les trois jeunes femmes avaient été enlevées dans la rue à des moments différents alors qu'elles n'avaient respectivement que 20, 16 et 14 ans. Durant leur séquestration, elles ont été battues et violées à de très nombreuses reprises. Amanda Berry a également eu une petite fille, Jocelyn, née en captivité et âgée de six ans au moment de leur libération. Des analyses ADN ont confirmé que Castro était bien son père.

Sur le même sujet