Hillary Clinton, "pas pressée" de se présenter à la Maison Blanche

Beaucoup la voient pourtant comme candidate favorite pour les futures présidentielles américaines.

AFP
Hillary Clinton, "pas pressée" de se présenter à la Maison Blanche
©AP

L'ex-secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a reconnu qu'elle luttait intérieurement sur une éventuelle candidature à la Maison Blanche en 2016, mais averti qu'il était encore trop tôt pour se décider, lors d'un entretien au New York Magazine, en kiosques lundi.

Est-elle aux prises avec l'idée de présenter sa candidature à la présidentielle? "Oui", répond-elle dans le premier entretien approfondi accordé à la presse depuis son départ de l'administration de Barack Obama en février, plus de quatre ans après avoir échoué aux primaires démocrates de 2008 face à l'actuel président.

"Mais je suis à la fois pragmatique et réaliste. Je pense que j'ai une assez bonne idée des défis politiques et gouvernementaux auxquels font face nos dirigeants, et je ferai tout ce que je peux, d'où que je me trouve, pour faire avancer les valeurs et idées dont j'estime que notre pays a besoin. Je vais continuer à évaluer quels sont les facteurs qui m'influenceront et me pousseront à prendre l'une ou l'autre décision", déclare-t-elle au magazine, dont la couverture affiche une photo d'Hillary Clinton hilare.

"Je ne suis pas pressée. Je pense que c'est une décision sérieuse, qui ne doit pas être prise à la légère, mais c'est aussi une décision qui ne doit pas être prise rapidement. Cette élection est dans plus de trois ans, et je pense que ce n'est pas bon pour le pays. C'est comme lorsque vous parlez à une personne dans une soirée, et elle n'arrête pas de regarder par-dessus votre épaule pour voir qui d'autre se trouve là alors que vous voulez lui parler de quelque chose de vraiment important. Vous êtes même peut-être venu exprès pour parler à cette personne, mais elle veut seulement savoir ce qui va se passer après. J'ai l'impression que notre processus politique est comme ça en ce moment. Je ne pense pas que ce soit bien".

Hillary Clinton, qui aura 66 ans le 26 octobre, est impliquée depuis février dans la Fondation Bill, Hillary et Chelsea Clinton et prononce par ailleurs régulièrement des discours sur des thèmes divers, notamment les droits et la santé des femmes dans le monde.

Sur le même sujet