Beppe Grillo, agitateur aux deux visages

Ses dérapages aux relents sexistes suscitent la polémique.

Beppe Grillo, agitateur aux deux visages
©AFP
Valérie Dupont | Correspondante à Rome

Ceux qui considéraient Beppe Grillo comme un simple bouffon ont désormais compris qu’il ne faut pas le sous-estimer. La vraie force de l’ancien comique tient dans sa grande capacité de tourner en dérision toutes les situations. L’homme est totalement décomplexé dans l’usage des insultes et des jeux de mots au goût douteux dont il bombarde ceux et celles qui osent s’opposer à ses idées.

Violeurs en puissance

Pas surprenant dès lors, de voir apparaître, samedi dernier, sur son blog, un message sexiste, relancé par ailleurs sur son compte Facebook pour que ses millions de sympathisants n’en perdent aucune miette. "Qu’est-ce que tu ferais si tu étais en voiture avec Laura Boldrini ?", interrogeait-il, en ajoutant à son message, une vidéo où la présidente de la Chambre était représentée par une ridicule poupée en carton. Dans cette grande liberté de ton qui caractérise les réseaux sociaux, les réponses ne se firent pas attendre. De la violence verbale à la violence physique en passant par l’imaginaire le plus glauque en matière de violence sexuelle, les internautes, amis de Beppe Grillo s’en sont donnés à cœur joie, avant que le service de communication de l’ancien comique ne retire le message indélicat, plusieurs heures et des centaines de messages plus tard.

"Ceux qui suivent le blog de Beppe Grillo n’acceptent aucune confrontation sur le contenu politique mais préfèrent offenser les autres en mode sexiste. Ce sont des violeurs en puissance", a répondu Laura Boldrini sur un plateau de télévision. Car si le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) de Beppe Grillo s’en prend à cette ancienne porte-parole du Haut-commissariat aux réfugiés de l’Onu, élue aux dernières élections, c’est qu’elle a osé mettre fin à une tentative d’obstruction du débat parlementaire par les élus du M5S. En appliquant le règlement à la lettre, pour obtenir un vote plus rapidement, la présidente de la Chambre est devenue la femme à abattre !

Beppe Grillo ne présente jamais d’excuses. Il a juste retiré le message plus qu’indélicat et a qualifié Laura Boldrini d’"hypocrite qui s’offusque quand ça l’arrange".

Entre clown et joker

Pour faire sa révolution, Beppe Grillo utilise son "armée de grillons", ses cent soixante parlementaires élus voici près d’un an et qui avaient promis "d’ouvrir le Parlement comme une boîte de thon" . Un an après les élections, l’assemblée parlementaire s’est transformée en zone de guerre. Les "Fascistes !" et autres "Voleurs !" sont devenues des insultes banales, sans parler des tentatives d’occupation des commissions et des bureaux de la présidence du Parlement. Les élus du M5S sont même montés sur le toit pour protester contre le vote d’une loi.

Les "grillons" sont toujours au centre des rixes. Pour les calmer, Beppe Grillo est descendu vendredi dernier à Rome. "Offrez des fleurs aux personnes offensées. Il suffit de caresser les autres partis dans le sens du poil, après tout, ils sont déjà morts" , a-t-il hurlé à son armée de parlementaires en furie. Car l’homme a deux visages : le joker provocant, insultant, à la limite du méchant dans les messages qu’il lance sur Internet; et puis, le clown de 60 ans qui peut se permettre de tout dire grâce à l’humour.

"Vous m’avez fait passer pour un raciste et un nazi sur les journaux allemands et français" , a-t-il dernièrement accusé la presse étrangère. A un journaliste qui lui demandait si son mouvement entendait s’unir à d’autres partis populistes pour les prochaines élections européennes, Beppe Grillo a répondu sèchement : "Attention aux paroles, populiste est une insulte […] Mais vous devriez nous remercier car nous avons servi de tampon, et c’est grâce à nous si en Italie il n’y a pas de mouvement comme "Aube dorée" en Grèce ou encore un groupe nazi comme celui des hongrois."

Les élèves et le maître

Il le reconnaît lui-même : les élèves ont désormais dépassé le maître. Beppe Grillo n’a plus besoin d’inciter ses troupes à provoquer le chaos, les parlementaires du M5S font parler d’eux chaque jour pour les tensions qu’ils génèrent au Parlement. Sur Internet, les sympathisants de Beppe Grillo qui vont souvent plus loin que lui ou son célèbre mentor, Gianroberto Casaleggio, dans les jeux de mots nauséabonds. Une escalade qui fait craindre le pire. Sur son blog, les sympathisants de Beppe Grillo n’ont envoyé aucune parole de solidarité après les messages sexistes envoyés à Laura Boldrini, se contentant d’un sondage qui exige la démission immédiate de la présidente de la Chambre.

Sur le même sujet