MH370: reprise des recherches...

Les recherches du Boeing 777 du vol MH370, suspendues en raison du mauvais temps, ont repris dans le sud de l'océan Indien, où de nouveaux débris ont été repérés.

MH370: reprise des recherches...
©AP
AFP

Les recherches du Boeing 777 du vol MH370, suspendues jeudi en raison du mauvais temps, ont repris vendredi dans le sud de l'océan Indien, où de nouveaux possibles débris ont été repérés par des satellites. Des orages et des vents violents ont cloué au sol jeudi les avions australiens, chinois, japonais et américains participant aux recherches, tandis que cinq bateaux ont dû quitter la zone du sud de l'océan Indien où se concentrent les efforts.

Alors que l'on craignait une installation du mauvais temps, l'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA), a annoncé la reprise des recherches vendredi. "La recherche du (vol) MH370 reprendra ce matin", a annoncé sur Twitter l'AMSA.

La reprise des recherches intervient alors que des satellites japonais, thaïlandais et français ont détecté plusieurs objets flottants pouvant être des débris de l'appareil. Un satellite japonais a détecté environ 10 objets flottants à environ 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth, a annoncé jeudi le gouvernement japonais, tandis qu'un satellite thaïlandais a détecté quelque 300 objets flottants, dont la taille varie entre 2 et 15 mètres, à 2.700 km au large de Perth.

Dix objets repérés par un satellite japonais

Un satellite japonais a détecté environ 10 objets flottants à environ 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth, a annoncé le gouvernement japonais. Selon le bureau de recherche et de renseignement du gouvernement, cité par les agences de presse Jiji et Kyodo, le plus grand de ces objets mesure 8 mètres par 4. Ce bureau précise que les images ont été prises mercredi dans le cadre des recherches du vol MH370.

D'après un officiel cité par l'agence Jiji, ces objets appartiennent "très probablement" à l'appareil porté disparu depuis le 8 mars.

Des orages et des vents violents ont conduit jeudi à la suspension des opérations aériennes dans le sud de l'océan Indien où des centaines de possibles débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines ont été repérées par des satellites.

Un satellite thaïlandais a détecté quelque 300 objets flottants, dont la taille varie entre 2 et 15 mètres, à 2.700 km au large de Perth, la grande ville de la côte occidentale australienne, a indiqué jeudi la Thaïlande. Les images datent de mardi.

La veille, la Malaisie avait annoncé que des images d'un satellite français révélaient la présence de 122 objets dans un périmètre de 400 km2 dans le sud de l'océan Indien, à l'intérieur de l'aire de recherche définie par les pays engagés.

D'autres images satellite, communiquées par l'Australie, la Chine et la France, montraient elles aussi des objets flottants, dont certains mesurant plusieurs mètres, dans cette zone située à quelques milliers de kilomètres au sud-ouest de Perth.

Sur le même sujet