Le Rwanda entretient sa mémoire

Les événements de 1994 sont encore prégnants dans la société rwandaise; ils sont gravés dans les esprits et sur les pierres des nombreux sites de commémoration que compte le pays. Si les Rwandais respectent l'important devoir de mémoire, ils sont bien décidés à aller de l'avant.

Johanna de Tessières et Valentine Van Vyve, Envoyées spéciales au Rwanda
Les événements de 1994 sont encore prégnants dans la société rwandaise; ils sont gravés dans les esprits et sur les pierres des nombreux sites de commémoration que compte le pays. Si les Rwandais respectent l'important devoir de mémoire, ils sont bien décidés à aller de l'avant.

Vingt ans après le génocide des Tutis, le Rwanda garde les traces - volontaires ou fortuites- de son douloureux passé.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité