Rwanda : L’Etat reste pesant, les libertés étroites

L'Etat rwandais entend faire de la politique autrement. La culture politique demeure celle de l'obéissance au pouvoir. C’est dans le domaine politique que le Rwanda a le moins changé. Reportage de notre envoyée spéciale.

Rwanda : L’Etat reste pesant, les libertés étroites
©AP
Marie-France Cros
"Le Nord et l’Ouest du monde ont une notion obsolète de la démocratie ", assène Agnès Binagwaho, ministre rwandais de la Santé. "Pour nous, la démocratie c’est donner accès aux droits de l’homme dans le cadre de lois que nous votons. Notre Constitution est tellement participative que les gens ne contestent pas, parce qu’ils ont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité