Nicolas Sarkozy: Politiquement touché, probablement pas coulé

Première dans les annales, le placement en garde à vue de l’ex-président fait sensation. S’il débouchait sur la mise en cause formelle de l’intéressé, son retour en politique et son calendrier pourraient s’en trouver compliqués.

Nicolas Sarkozy attends the International Ceremony at Sword Beach in Ouistreham, as part of the official ceremonies on the occasion of the D-Day 70th Anniversary, on June 6, 2014 in Normandy, France. Photo by Abd Rabbo-Bernard-Gouhier-Mousse/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca
Nicolas Sarkozy attends the International Ceremony at Sword Beach in Ouistreham, as part of the official ceremonies on the occasion of the D-Day 70th Anniversary, on June 6, 2014 in Normandy, France. Photo by Abd Rabbo-Bernard-Gouhier-Mousse/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca ©Reporters / Abaca
Bernard Delattre Correspondant permanent à Paris
A chaque ex-hôte de l’Elysée, son fardeau à caractère historique. En 2007, Jacques Chirac était devenu le premier ex-président mis en examen : dans l’affaire d’emplois...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet