Hollande fait le gros dos, attend que l’orage passe

C’est un très proche de François Hollande qui l’a confirmé: le chef de l’Etat a donné à ses ministres "la consigne" de ne pas commenter le contenu du brûlot que son ex-compagne, Valérie Trierweiler, publie, ce jeudi. Mais son image en prend pour son grade. Le livre de son ex aura-t-il un impact ?

Valerie Trierweiler attending a demonstration for the release of Nigerian schoolgirls kidnapped by Boko Haram, at the Trocadero square, in Paris, France, on May 17, 2014. Photo by Nicolas Gouhier/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca
Valerie Trierweiler attending a demonstration for the release of Nigerian schoolgirls kidnapped by Boko Haram, at the Trocadero square, in Paris, France, on May 17, 2014. Photo by Nicolas Gouhier/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca ©Reporters / Abaca
Bernard Delattre
C’est un très proche de François Hollande, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, qui l’a confirmé, mercredi : le chef de l’Etat a donné à ses ministres "la consigne" de ne pas commenter le contenu du brûlot que son ex-compagne, Valérie Trierweiler, publie, ce jeudi. Rares, du coup, ont été les socialistes qui ont osé davantage qu’assurer mordicus que jamais ils ne liraient un tel ouvrage. Sans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet