L'ancien chauffeur de François Hollande défend son patron

Rachid Kasri a accompagné et conduit François Hollande durant 10 ans aux quatre coins de la France. Il connait le président français et dresse un portrait flatteur, loin de celui fait par Valérie Trierweiler.

L'ancien chauffeur de François Hollande défend son patron
©AP
Rédaction en ligne

Le portrait dressé par l'ancien chauffeur du président est bien plus flatteur que celui fait par Valérie Trierweiler.

Rachid Kasri a accompagné le président français dans tous ses déplacements lorsqu'il était premier secrétaire du Parti socialiste jusqu'à son arrivée à l'Elysée. Chauffeur, mais également garde du corps, Rachid défend son ancien patron contre les attaques de Valérie Trierweiler dans son livre "Merci pour ce moment", sorti jeudi dernier et qui fait un véritable carton dans les librairies françaises.

Durant 10 ans, le chauffeur a suivi François Hollande "pratiquement jour et nuit" . C'est d'ailleurs lui qui vivra les prémices de la relation entre le socialiste et la journaliste. Mais lorsque l'ex-compagne du président s'en prend à son "maître", Rachid Kasri réagit. "Je ne reconnais en rien le portrait qui est fait de François Hollande par Valérie Trierweiler. Jamais, je ne l'ai entendu prononcer l'expression des "sans-dents" à propos des pauvres. Comment peut-on dire que François Hollande méprise les pauvres? C'est quelqu'un de généreux",  confie-t-il à L'Express . Car si François Hollande avait exprimé un quelconque mépris, "j'aurais quitté ma fonction" , s'insurge l'ancien chauffeur et garde du corps privilégié, issu de la cité du Bois-L'abbé à Champigny-sur-Marne.

Rachid Kasri s'indigne également face à l'immobilisme et le silence de l'entourage de François Hollande. "Ou sont ses vrais amis? Pourquoi personne ne lui vient-il en aide alors qu'il est dans la difficulté ? Est-il entouré de gens ingrats?" , s'inquiète le quadragénaire qui n'a aujourd'hui plus de contact avec son ancien patron. 




Sur le même sujet