"Vendre des femmes dans le bazar, vous trouvez cela normal?"

A Erbil, 42.000 réfugiés s'entassent, après le nettoyage ethnique effectué par l'Etat islamique. Les chrétiens de Qaraqosh attendent une opération internationale. Un père chaldéen témoigne des pratiques de l'Etat islamique. "Ils vendent des femmes Yézidis à Mossoul, comme du bétail", assure-t-il.

"Vendre des femmes dans le bazar, vous trouvez cela normal?"
©Christophe Lamfalussy
Reportage Christophe Lamfalussy, Envoyé spécial à Erbil
Dans son bureau de l’église Saint-Joseph à Erbil, le père Salem ne décolère pas. Une famille s’est installée au pied du mur extérieur, abritée par une bâche du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), tendue jusqu’à la vieille voiture américaine qui l’a amenée ici. Depuis la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet