L’Orient sans chrétiens est inimaginable

Le sommet de la visite papale en Turquie pourrait finalement être l’appel des patriarches. Eclairage.

L’Orient sans chrétiens est inimaginable
©Photo News
Christian Laporte
C’est la politique des "petits pas" qui permet parfois de réconcilier l’inconciliable si la sincérité est réciproque. À cet égard, la dernière journée de la visite du pape François en Turquie pourrait entrer dans l’Histoire, 950 ans après le schisme entre l’Église d’Orient et d’Occident. Dimanche, le patriarche...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité