Quinze Serbes de Bosnie inculpés pour le meurtre de plus de 150 civils

Ils sont notamment inculpés d'exécution de 29 femmes et enfants le 25 juillet 1992, dont les cadavres ont été dissimulés dans une fosse commune qui à ce jour n'a pas été retrouvée.

Quinze Serbes de Bosnie inculpés pour le meurtre de plus de 150 civils
©AFP
AFP

Quinze Serbes de Bosnie ont été inculpés vendredi pour le meurtre de plus de 150 civils musulmans dans un village de la région de Prijedor (nord-ouest) au début de la guerre intercommunautaire (1992-95). Il s'agit d'un des plus volumineux dossiers pour crimes de guerre dont devra se charger la justice locale.

Ces quinze suspects, anciens membres des forces militaires et policières serbes de Bosnie, dont des officiers, ont tous été arrêtés ces dernières semaines, la plupart d'entre eux dans une opération menée le 17 novembre. "Il s'agit de l'une des plus vastes inculpations pour crimes de guerre commis dans la région de Prijedor, et qui concerne le meurtre de plus de 150 victimes du village de Zecovi en 1992", affirme le Parquet local pour crimes de guerre dans un communiqué.

"Les suspects sont accusés de meurtres, de torture, de viols et autres crimes, ainsi que de pillage et de destruction des biens des musulmans de Zecovi", village peuplé à l'époque de 700 personnes, selon la même source.

Ils sont notamment inculpés d'exécution de 29 femmes et enfants le 25 juillet 1992, dont les cadavres ont été dissimulés dans une fosse commune qui à ce jour n'a pas été retrouvée.

Des centaines d'habitants du village ont été conduits vers des camps de détentions, lit-on également.

Sur le même sujet