Les Juifs hongrois célèbrent les 70 ans de la libération du ghetto de Budapest

"Beaucoup ne seraient pas ici si l'Armée rouge n'était pas venue ce jour-là", a déclaré à l'assemblée le grand rabbin de la synagogue, Robert Frolich.

AFP
Les Juifs hongrois célèbrent les 70 ans de la libération du ghetto de Budapest
©afp

Juifs hongrois et vétérans de l'armée soviétique se sont réunis dimanche à Budapest pour commémorer le 70ème anniversaire de la libération du ghetto de la ville par l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs centaines de personnes, dont des dizaines survivants du ghetto, ont assisté à l'office de commémoration à la Grande Synagogue, plus grand lieu de culte juif d'Europe, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Beaucoup ne seraient pas ici si l'Armée rouge n'était pas venue ce jour-là", a déclaré à l'assemblée le grand rabbin de la synagogue, Robert Frolich.

Deux vétérans soviétiques qui ont pris part à la libération du ghetto étaient également présents et l'Ensemble Alexandrov, un des choeurs de l'Armée rouge, a interprété quelques chants.

Jusqu'à l'arrivée des forces soviétiques, le ghetto de Budapest a abrité jusqu'à 70.000 Juifs, dans des conditions déplorables, des milliers succombant au froid, à la faim ou à la maladie. Environ 100.000 Juifs se trouvaient à Budapest quand la ville a été libérée le 13 février 1945.

Quelque 50.000 soldats soviétiques sont morts en libérant la capitale hongroise, a précisé l'ambassadeur russe Vladimir Sergeyev, présent à la cérémonie.

Les commémorations en Hongrie ont suscité la controverse, de nombreux groupes organisateurs des célébrations refusant ou retournant les fonds distribués par le gouvernement de Viktor Orban, l'accusant de minimiser la complicité de l'Etat hongrois dans l'organisation de la déportation, ce que nie le gouvernement.