Hollande, Merkel et Porochenko appellent à un "cessez-le-feu immédiat" dans l'est de l'Ukraine

Lors d'un entretien téléphonique, les trois dirigeants "ont fait un point de la situation en Ukraine et regretté l'échec des discussions du groupe de contact samedi à Minsk. Ils appellent à un cessez-le-feu immédiat", a indiqué le palais de l'Elysée.

AFP
Hollande, Merkel et Porochenko appellent à un "cessez-le-feu immédiat" dans l'est de l'Ukraine
©REPORTERS

François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko ont appelé ensemble à "un cessez-le-feu immédiat" dans l'est de l'Ukraine lors d'un entretien téléphonique dimanche, a-t-on appris dans l'entourage du président français.

"Le président vient de s'entretenir pendant plus de 45 minutes avec Mme Merkel et M. Porochenko. Ils ont fait un point de la situation en Ukraine et regretté l'échec des discussions du groupe de contact hier (samedi) à Minsk. Ils appellent à un cessez-le-feu immédiat", a indiqué l'Élysée.

Les combats faisaient rage dimanche dans l'est de l'Ukraine pour le contrôle de la localité stratégique de Debaltseve où l'armée tentait de repousser les séparatistes prorusses, après l'échec de pourparlers de paix la veille à Minsk.

Au total, au moins 17 civils ont été tués au cours des dernières 24 heures dans l'Est, selon des bilans établis dimanche par Kiev et les séparatistes. L'armée a, de son côté, déploré la mort de 13 de ses soldats.