La Ligue belge contre l'antisémitisme exige l'annulation d'une conférence à la VUB

Joël Rubinfeld, président de la LBCA, dénonce la présence d'une invitée à un colloque intitulé "Israeli Apartheid Week".

Rédaction en ligne
La Ligue belge contre l'antisémitisme exige l'annulation d'une conférence à la VUB
©D.R.

Membre d'une organisation terroriste, Khalida Jarrar est invitée à donner une visioconférence à la VUB dans le cadre de la semaine "Israeli Apartheid Week". Pour Joël Rubinfeld, président de la Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA) qui a contacté LaLibre.be, cette participation est inacceptable.

Pour rappel, cette semaine de conférence est organisée du 2 au 5 mars, entre autres, par le COMAC (les jeunes du PTB).

Selon M.Rubinfeld, Khalila Jarrar, présentée comme une féministe palestinienne, est membre du FPLP (Front populaire de libération de la Palestine). "Il est nécessaire de rappeler aux organisateurs que le FPLP est repris sur la liste de l'Union européenne des organisations terroristes", dénonce-t-il. Pour la LCBA, "un des «hauts faits d'armes» du FPLP est le détournement d'avions qu'il a perpétré et où ses commandos faisaient le tri entre les passagers juifs et non-juifs."

Selon l'AFP, le FPLP est notamment connu pour avoir revendiqué l’assassinat de l'ancien ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi, en riposte à l’assassinat de son chef Abou Ali Moustapha par Israël en août 2001.

Pour M.Rubinfeld, "ce meeting conforte par ailleurs les déclarations d'Hervé Hasquin qui, en août dernier sur le site de La Libre Belgique, stigmatisait le PTB et son antisémitisme camouflé sous le nom d'antisionisme...".