Steven H. Fuite, président de l'Eglise protestante unie de Belgique

J e suis fier de mon Église ainsi que de l’ouverture et du respect dans lesquels les débats se sont déroulés." C’est un président de l’Église protestante unie de Belgique heureux qui a commenté l’ouverture de son institution aux pasteurs homosexuels.

20140321 - BRUSSELS, BELGIUM: Representative of the United Protestant church of Belgium Steven Fuite is seen at the signing of an agreement between the Flemish government and the seven approved religious beliefs and life stances, Friday 21 March 2014, in Brussels. BELGA PHOTO JONAS ROOSENS
20140321 - BRUSSELS, BELGIUM: Representative of the United Protestant church of Belgium Steven Fuite is seen at the signing of an agreement between the Flemish government and the seven approved religious beliefs and life stances, Friday 21 March 2014, in Brussels. BELGA PHOTO JONAS ROOSENS ©BELGA
Christian Laporte

Je suis fier de mon Église ainsi que de l’ouverture et du respect dans lesquels les débats se sont déroulés." C’est un président de l’Église protestante unie de Belgique heureux qui a commenté l’ouverture de son institution aux pasteurs homosexuels. Steven H.Fuite qui dirige le Synode de l’EPUB depuis 2012 y retrouve toute la richesse du débat démocratique à l’aune du libre examen et de la liberté de conscience chères aux protestants.

À l’occasion du 175e anniversaire de la reconnaissance de son courant dans la Belgique contemporaine, il avait précisé que son Église pratiquait davantage que n’importe quelle autre le débat démocratique. Ce dont atteste aussi sa configuration qui insiste beaucoup sur la décentralisation et la subsidiarité.

Il avait ajouté que ce type de pratique s’imposait dans le laboratoire permanent qu’est la Belgique. Mais sa satisfaction est aussi d’aider les croyants à choisir en toute liberté en fonction de leur propre aventure humaine…

Pour la petite histoire, le président est né à… Zwolle (Pays-Bas) mais vit en Belgique depuis ses 20 ans. Selon lui, "dans l’Europe actuelle, ce qui est compte, c’est ce qu’on est et les valeurs qu’on défend. Et ne pas perdre de vue l’aspect humain". À Malines-Nord où il était arrivé en 1989, il avait insisté en permanence sur la richesse de la diversité. Comme président, il veille à ce que l’EPUB reste "une maison chaleureuse avec des personnes dont on doit prendre soin et qu’il faut veiller à garder unies". Tout en intégrant les évolutions sociétales 

Sur le même sujet