Srebrenica, 20 ans après: comment vivre ensemble après le génocide ?

Aujourd’hui, Srebrenica compte entre six et sept mille habitants, contre 37 000 avant la guerre. Mais le paradoxe de la ville, c’est que Bosniaques et Serbes, confrontés aux mêmes difficultés, vivent en bonne intelligence. Reportage de Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico, nos envoyés spéciaux en Bosnie.

Srebrenica, 20 ans après: comment vivre ensemble après le génocide ?
Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico, envoyés spéciaux en Bosnie
Comment vivre après le génocide ? Aujourd’hui, Srebrenica compte entre six et sept mille habitants, contre 37 000 avant la guerre....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet