A Vienne, 20.000 personnes ont manifesté contre le traitement réservé aux migrants

Environ 20.000 personnes, selon la police, ont manifesté lundi à Vienne contre le traitement réservé aux migrants, quelques jours après la découverte d'un camion contenant 71 cadavres sur une autoroute autrichienne.

AFP
A Vienne, 20.000 personnes ont manifesté contre le traitement réservé aux migrants
©AFP

Environ 20.000 personnes, selon la police, ont manifesté lundi à Vienne contre le traitement réservé aux migrants, quelques jours après la découverte d'un camion contenant 71 cadavres sur une autoroute autrichienne. 

Les manifestants se sont retrouvés à la gare Westbahnhof avant de défiler le long d'une rue commerçante pendant qu'un service religieux à la mémoire des 71 migrants se déroulait en la cathédrale Saint-Etienne de la capitale autrichienne.

"Nous en avons eu assez, assez de morts, de souffrance et de persécutions", s'est à cette occasion exclamé l'archevêque de Vienne, le cardinal Christoph Schoenborn, en présence notamment de membres-clés du gouvernement autrichien. C'est "trop affreux" de penser au sort de ces migrants morts, parmi lesquels quatre enfants, a-t-il ajouté.

Le défilé et le service religieux ont eu lieu peu après l'arrivée de Budapest à la gare de Westbahnhof de trains transportant des centaines de migrants qui avaient été bloqués pendant des heures à la frontière austro-hongroise.

Beaucoup d'entre eux, pour la plupart dépourvus de visas, sont ensuite montés dans un train à destination de la ville autrichienne de Salzbourg, tandis que d'autres sont partis, également en transport ferroviaire, pour Munich, dans le sud de l'Allemagne.