Valls "n'hésitera pas" à rétablir le contrôle aux frontières françaises

Le Premier ministre français l'a affirmé ce mercredi. Cependant, il promet de continuer à s'investir également dans l'accueil des réfugiés.

Valls "n'hésitera pas" à rétablir le contrôle aux frontières françaises
©AFP
afp

La France n'"hésitera pas" à rétablir temporairement le contrôle aux frontières, comme elle l'a déjà fait à la frontière franco-italienne et comme vient de le faire l'Allemagne, "si nécessaire dans les prochains jours ou prochaines semaines", a affirmé mercredi le Premier ministre français Manuel Valls.

"Nous avons déjà rétabli ce printemps des contrôles temporaires à cette frontière (franco-italienne). Et nous n'hésiterons pas à le faire de nouveau comme les règles de Schengen le permettent à chaque fois que les circonstances l'imposent, si c'est nécessaire dans les prochains jours ou prochaines semaines", a déclaré le chef du gouvernement dans un discours à l'assemblée lors du débat sur l'accueil des migrants et des réfugiés. M. Valls a, par ailleurs, annoncé la création de 900 postes dans les forces de l'ordre, notamment dans la police aux frontières.

Par contre, le premier ministre français promet de continuer à s'investir également dans l'accueil des réfugiés. Il affirme qu'une hausse de 250 millions d'euros des crédits dédiés "à l'hébergement d'urgence et à la veille sociale" sur les douze mois à venir, dont 130 millions sera faite "dès le mois prochain".

"La solidarité, c'est garantir un accueil des réfugiés et demandeurs d'asile", a-t-il souligné lors d'un débat parlementaire, tout en soulignant que cette solidarité "ne doit pas dégrader la situation de celles et ceux de nos concitoyens qui ont besoin d'être aidés".