En Suède, l’afflux des réfugiés donne des ailes à l’extrême droite

Depuis début septembre et les premières vagues de réfugiés qui déferlent depuis le Danemark, l’afflux n’a pas cessé à Malmö. La porte d’entrée sud de la Suède est une destination de prédilection de la plupart des migrants. Une situation qui inquiète de plus en plus de Suédois. Reportage.

En Suède, l’afflux des réfugiés donne des ailes à l’extrême droite
© Photonews
Reportage > Slim Allagui | Envoyé spécial à Malmö
Malmö, samedi matin. Ziad, la trentaine, barbe de plusieurs jours, l’air fatigué, a "enfin le sourire", dit-il. Il est arrivé en Suède, avec sa femme, ses trois enfants et sa belle-mère après"un périple éprouvant d’un mois et demi de la Turquie à la Grèce, en passant par les Balkans jusqu’en Europe du Nord". Assise sur un banc dans la gare de la troisième ville de Suède, cette famille d’Alep (en Syrie) attend un train pour Stockholm,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet