Le vote des Grecs dit leur dégoût de la politique

Vingt-quatre heures à peine après la fin des élections, les kiosques électoraux ont pratiquement disparu des rues d’Athènes. Seules les affiches aux murs rappellent ces élections anticipées de dimanche.

Le vote des Grecs dit leur dégoût de la politique
©afp
Angélique Kourounis>Correspondante en Grèce

Vingt-quatre heures à peine après la fin des élections, les kiosques électoraux ont pratiquement disparu des rues d’Athènes. Seules les affiches aux murs rappellent ces élections anticipées de dimanche. La pluie qui ne cesse de tomber depuis, et l’orage qui gronde, sont pressentis comme un mauvais présage par Stella, la cinquantaine, femme au foyer et mère de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet