Erdogan, timonier d’un bateau ivre

Président sans prérogatives, il a imposé un nouveau scrutin législatif. Eclairage.

Erdogan, timonier d’un bateau ivre
©Reporters
Jérôme Bastion, correspondant à IstanbulBastion
Président sans prérogatives, il a imposé un nouveau scrutin législatif. Eclairage.

Près de trois mois après la désignation d’une nouvelle représentation nationale par les électeurs turcs, le Parlement s’est réuni pour la première fois jeudi sur une scène inédite et plutôt surréaliste, qui en dit long sur l’état dans lequel se trouvent les institutions du pays : aucun leader de l’opposition n’était présent lorsque le chef de l’Etat a pris la parole. Hormis les membres de l’AKP, le parti du Président et du Premier ministre, les députés ne se sont même

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet