Attaques de Paris, "un premier pas avant d'autres opérations aussi terribles"

"Le gros problème, c'est l'endoctrinement, et comme on n'a pas un discours adapté, ils vont continuer à endoctriner." Entretien avec Louis Caprioli, ex-patron de la lutte anti-terrorisme de la DST, Direction de la surveillance du territoire, qui déclare notamment: "habituellement, les armes viennent de Belgique".

Attaques de Paris, "un premier pas avant d'autres opérations aussi terribles"
© REPORTERS
Dominique Simonet
Entretien avec Louis Caprioli, ex-patron de la lutte antiterrorisme de la DST, Direction de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet