Un célèbre avocat kurde tué par balles dans le sud-est de la Turquie

Le bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir, Tahir Elçi, a été tué par balles samedi par des hommes armés non identifiés dans la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie.

Un célèbre avocat kurde tué par balles dans le sud-est de la Turquie
©AP
AFP

Le bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir, Tahir Elçi, a été tué par balles samedi par des hommes armés non identifiés dans la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie, a-t-on appris de sources hospitalières et auprès de témoins. Tahir Elçi a été mortellement touché à la tête alors qu'il faisait une déclaration devant la presse, ont ajouté les mêmes sources.

Selon des témoins, des hommes armés ont ouvert le feu sur le bâtonnier et un groupe d'avocats, provoquant l'intervention immédiate des forces de l'ordre. Des journalistes et au moins trois policiers ont été blessés lors de cet échange de coups de feu, ont-ils ajouté.

Une opération était en cours pour tenter de retrouver les auteurs de la fusillade.

Avocat connu et engagé de la cause kurde, Tahir Elçi faisait l'objet de poursuites pour avoir affirmé à la télévision mi-octobre que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène la rébellion kurde depuis 1984 en Turquie, "n'est pas une organisation terroriste".

Il avait été interpelé le 20 octobre dans son bureau de Diyarbakir puis inculpé d'"apologie du terrorisme par voie de presse" par un tribunal d'Istanbul, avait d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Selon les réquisitions du parquet, il risquait une peine d'un an et demi à sept ans et demi d'emprisonnement.

La mort de l'avocat intervient alors que les combats ont repris depuis l'été entre les forces de sécurité turques et les rebelles du PKK, après plus de deux ans de cessez-le-feu.

Ces affrontements ont contraint les autorités à imposer des couvre-feu dans de nombreuses villes du sud-est du pays, où la police et l'armée livrent de violents combats contre de jeunes combattants armés proches du PKK qui se barricadent dans certains quartiers.