Sommet de l'UE: déjeuner avec Ankara, souper avec Londres

Les leaders des Vingt-huit veulent réduire l'afflux de réfugiés et de migrants. Priorité n° 1: contrôler les frontières extérieures de l'UE. Le cas britannique était aussi au menu des discussions.

Gilles Toussaint
Sommet de l'UE: déjeuner avec Ankara, souper avec Londres
©AP
Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette… Les dirigeants de dix Etats membres de l’Union européenne qui ont pris part à la rencontre matinale avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, jeudi matin, ne se sont guère montrés loquaces au sortir de cette réunion qui avait pour vocation « de renforcer la confiance » entre les deux partenaires. Organisé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité